Manières de vivre et luttes sociales

Dans ses Investigations philosophiques [1], le philosophe analytique Ludwig Wittgenstein (1889-1951) emploie la notion de « jeu de langage ». Comme exemples de jeux de langage, il cite notamment commander, jouer du théâtre, deviner des énigmes, solliciter, maudire, saluer, prier. Il attire notre attention sur le fait que dans une société, à un moment donné,...

Jean Ferrat, ouvreur d’horizon

LA CHRONIQUE DE JEAN-MARIE MEILLAND • Jean Ferrat (1930-2010) était un homme généreux, d’abord au sens où l’on sait donner, mais aussi au sens où l’on fait confiance aux autres et où l’on pense qu’on peut améliorer le monde. Il a été un chanteur important, que l’on range avec Brassens, Brel et Ferré comme l’un des grands représentants de l’exigeante chanson...

Les ouvriers du Nord de la France et la politique

J’ai parlé dans une précédente chronique du Monde privé des ouvriers d’Olivier Schwartz. Ce livre, décrivant la vie des ouvriers des années 1980 dans une cité du Nord de la France fortement influencée par le Parti communiste français (PCF), ne traite pas de la dimension politique de la vie ouvrière. J’avais mentionné en note un...

Elisée Reclus, un révolutionnaire patient

Les Editions Héros-Limite viennent de publier les Ecrits sociaux d’Elisée Reclus*, géographe anarchiste (1830-1905). Le premier texte du recueil, de 1902, s’intitule « L’évolution, la révolution et l’idéal anarchique », et présente des points de vue particulièrement intéressants. Reclus commence par expliquer les deux notions d’évolution et de révolution. Son originalité est de comprendre les...

Pour le respect des religions et la liberté d’expression

la chronique de jean-marie meilland • Il est aujourd’hui essentiel d’adopter face à l’islam une position claire : il s’agit de rejeter sans réserve l’islamophobie, nouvelle mouture du racisme, mais il s’agit aussi de défendre sans réserve nos valeurs de liberté de pensée et d’expression. Face aux xénophobes, il peut être louable, au nom du respect des autres, de soutenir les...

Les chansons populaires françaises et le travail

Les chansons populaires, qu’elles soient anonymes ou qu’on en connaisse les auteurs, se définissent par le fait qu’elles traitent de manière directe de la vie et des sentiments des gens ordinaires. On y découvre la philosophie de celles et ceux qui n’écrivent pas d’ouvrages théoriques. Je vais m’attarder un peu sur les chansons consacrées au...