« Nous ne paierons pas leur crise ! »

Mercredi matin, à Delémont, une vingtaine de syndicalistes de l’Union syndicale jurassienne et d’Unia Transjura, emmenés par Pierluigi Fedele, attendaient les députés du Parlement jurassien sous le slogan « Nous ne paierons par leur crise ! » Les manifestants ont demandé aux parlementaires que le plan cantonal de relance, qui doit être prochainement voté, tienne...

Mercredi matin, à Delémont, une vingtaine de syndicalistes de l’Union syndicale jurassienne et d’Unia Transjura, emmenés par Pierluigi Fedele, attendaient les députés du Parlement jurassien sous le slogan « Nous ne paierons par leur crise ! » Les manifestants ont demandé aux parlementaires que le plan cantonal de relance, qui doit être prochainement voté, tienne...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !