Les faits sont plus têtus que certains augments

A Neuchâtel, des voix s'élèvent pour remettre en question le système d'élection des exécutifs par le peuple.

A Neuchâtel, des voix s’élèvent pour remettre en question le système d’élection des exécutifs par le peuple. Les faits parlent. Ils confirment la crainte des popistes sur l’élection des exécutifs par le peuple. Il y a quelques années, le Parti socialiste voulait accroître la pratique démocratique au sein des communes. Il lançait une offensive générale...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !