Les usines doivent appartenir à ceux qui y travaillent

L’entreprise neuchâteloise Voumard Machines a décidé de délocaliser ses activités en Allemagne. Les 94 salariés de Hauterive se retrouvent au chômage. « L’annonce de cette fermeture faite par la direction du site la veille des vacances de ses employés manifeste la violence et le cynisme des dominants et l’absence totale de scrupules de l’activité économique...

L’entreprise neuchâteloise Voumard Machines a décidé de délocaliser ses activités en Allemagne. Les 94 salariés de Hauterive se retrouvent au chômage. « L’annonce de cette fermeture faite par la direction du site la veille des vacances de ses employés manifeste la violence et le cynisme des dominants et l’absence totale de scrupules de l’activité économique...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !