« La gauche a perdu, mais elle marque des points »

Par 54,2% des suffrages, les Genevois ont refusé d’inscrire dans la constitution cantonale le droit à un salaire minimum. Pour solidaritéS, qui avait déposé cette initiative, le résultat s’explique d’abord par « une campagne patronale de désinformation, de mensonge et de chantage appuyée par des moyens financiers significatifs ». Le parti se félicite cependant des...

Par 54,2% des suffrages, les Genevois ont refusé d’inscrire dans la constitution cantonale le droit à un salaire minimum. Pour solidaritéS, qui avait déposé cette initiative, le résultat s’explique d’abord par « une campagne patronale de désinformation, de mensonge et de chantage appuyée par des moyens financiers significatifs ». Le parti se félicite cependant des...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !