Daniel Zappeli reste de marbre face au sort du prisonnier El-Ghanam

Le procureur veut maintenir en détention le militant égyptien enfermé depuis 2007 à Champ-Dollon.

Le procureur veut maintenir en détention le militant égyptien enfermé depuis 2007 à Champ-Dollon. « Nous sommes très inquiets pour la situation médicale de Mohamed El-Ghanam. S’il reste là où il est, son processus vital est engagé », annonce à la barre le docteur Hans Wolff, médecin responsable à l’Unité de médecine pénitentiaire genevois. «...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !