Le projet de nouvelle Constitution n’est pas en phase avec les réalités sociales

Alors que les plénières de la Constituante recommencent, les associations dénoncent un projet qui leur paraît rétrograde.

Alors que les plénières de la Constituante recommencent, les associations dénoncent un projet qui leur paraît rétrograde. Soumis en votation populaire le 14 octobre, si tout se passe bien, le projet de la nouvelle Constitution genevoise est actuellement en deuxième lecture en plénière par l’Assemblée constituante. Sa première version avait tout d’abord été, courant 2011,...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !