Valais, la tradition malgré tout

COMMENTAIRES• L’élection d’Oskar Freysinger au gouvernement ne peut faire oublier que le canton reste marqué par des logiques politiques liées à des partis traditionnels, de clans et de régions, pénalisant une gauche combative.

L’élection d’Oskar Freysinger au gouvernement ne peut faire oublier que le canton reste marqué par des logiques politiques liées à des partis traditionnels, de clans et de régions, pénalisant une gauche combative.
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page