Sansonnens le dit encore une fois

Editorialiste de "Gauchebdo" une semaine sur deux, Julien Sansonnens sort un recueil de cinq années de ses «Il faut le dire».

L’aventure a commencé en 2007 lorsque le regretté Michel Buenzod, auquel l’ouvrage est dédié, avait proposé au jeune militant de partager la rubrique occupant la une de notre hebdomadaire. « La jeunesse d’esprit de cet homme de presque nonante ans m’avait frappé. J’étais séduit par sa constance dans le combat d’idées, sa défense résolue des “petits“ et des sans voix, la fraîcheur de son style… C’est donc avec reconnaissance que j’ai accepté sa proposition », raconte Julien Sansonnens dans l’introduction de son livre. « Dès mes premiers papiers, j’ai choisi un style volontiers provocateur, au risque parfois de forcer le trait, afin de susciter le débat d’idée chez les lecteurs. » Pauvreté, difficultés à se loger, attaques contre l’environnement, chômage, xénophobie… Ces textes courts, livrés sous forme brute, abordent principalement des enjeux politiques suisses.

Julien Sansonnens, Il faut le dire ! Editoriaux pour l’hebdomadaire suisse « Gauchebdo » – 2007-2012, éd. Dictus Publishing, ISBN 978-3-8473-8665-0, 124 p., 25,8 euros.

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page