Helena de Freitas prend les rênes de «Gauchebdo»

La Genevoise a été élue présidente de la société d’édition de notre hebdomadaire.

Le 14 mai, l’assemblée générale de la Société d’édition de Gauchebdo s’est choisie Helena de Freitas comme présidente.

Agée de 38 ans et mère de deux enfants, cette Genevoise est la directrice de sillage, une petite agence de communication spécialisée dans le secteur associatif et qui assure le service publicité de Gauchebdo depuis 2010. Très active dans le monde associatif, la jeune femme s’est impliquée petit à petit dans la vie de notre journal, contribuant, par exemple, au renouvellement de la maquette. Elle vient de reprendre provisoirement la gestion des abonnements afin de mettre en route un nouveau logiciel et d’en optimiser la gestion. Elle possède de l’expérience pour avoir travaillé en la matière au Courrier puis au lancement de La Cité.

Ses compétences dans le domaine des médias, sa connaissance du tissu associatif et son dynamisme ne seront pas des qualités de trop pour faire face à la précarité dans laquelle se trouve notre hebdomadaire. Si les comptes 2012 se sont approchés de l’équilibre ce fut grâce à un important don d’une fidèle abonnée. L’exercice 2011 avait été clôturé par un déficit d’une vingtaine de milliers de francs, qui, reporté en 2013, provoque un retard de deux mois dans le paiement des salaires.

Hommage à Denis Bouvier

Helena de Freitas succède à Denis Bouvier, qui a occupé la présidence durant une décennie. L’assemblée générale de la Société d’édition a rendu un hommage appuyé au Vaudois «pour son immense engagement en faveur de Gauchebdo, selon les mots de Pierre Jeanneret. «Nous avons apprécié chez Denis Bouvier son sens de l’éthique du journalisme, son soutien indéfectible à la rédaction et aux principes du journal», a souligné Christiane Jaquet, présidente de la Conférence rédactionnelle.

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page