L’initiative contre l’obligation de servir ne convainc par le POP neuchâtelois

Le POP neuchâtelois a pris position sur les votations du 22 septembre : c’est non à la libéralisation des heures d’ouverture des shops des stations-service, liberté de vote sur l’initiative pour l’abrogation du service militaire obligatoire et la Loi sur les épidémies. Une petite majorité des militants s’opposent à l’initiative pour l’abrogation du service militaire...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !

Le POP neuchâtelois a pris position sur les votations du 22 septembre : c’est non à la libéralisation des heures d’ouverture des shops des stations-service, liberté de vote sur l’initiative pour l’abrogation du service militaire obligatoire et la Loi sur les épidémies. Une petite majorité des militants s’opposent à l’initiative pour l’abrogation du service militaire...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !