Maya Bösch règle ses comptes avec l’univers du conte

PERFORMANCE • « Schreib mir das Lied vom Tod » de la metteure en scène suisso-étasunienne, oeuvre sensorielle donnée en création à Genève au festival pluridisciplinaire La Bâtie, fait son miel du monde archétypal et immémorial des contes.

« Schreib mir das Lied vom Tod » de la metteure en scène suisso-étasunienne, oeuvre sensorielle donnée en création à Genève au festival pluridisciplinaire La Bâtie, fait son miel du monde archétypal et immémorial des contes. Pour Schreib mir das Lied vom Tod (« Ecris-moi le chant de mort »), la metteure en scène Maya...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !