La fin du règne de Samaras

Grèce • Le gouvernement d’Antonis Samaras a échoué à faire élire le président de la République hellénique par le parlement. Les élections législatives anticipées, convoquées pour le 25 janvier prochain, pour lesquelles Syriza part favori, ouvrent une porte vers une autre politique pour la Grèce et toute la zone euro.

La gauche radicale est sortie renforcée du triple scrutin du 25 mai dernier: Syriza et ses alliés ont gagné plusieurs mairies et la présidence dans quelques régions-clé. Aux élections européennes, Syriza a obtenu le meilleur score du pays avec 27% des voix, plus que la Nouvelle Démocratie au pouvoir. Disposant de militants et de cadres...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !