Manuela Carmena, la vieille dame digne

Espagne • «Nous nous souviendrons du 25 mai comme un jour spécial et extraordinaire. Notre campagne s’est traduite par de l’imagination, de la joie et de la créativité», a annoncé Manuela Carmena, candidate d'"Ahora Madrid" dans la capitale espagnole. Agée de 71 ans, la retraitée est une hyperactive. Licenciée en droit sous Franco en 1965, année où elle entrera dans les rangs du Parti communiste espagnol qu’elle quittera quelques années plus tard, elle a été une des fondatrices du bureau d’avocats en droit du travail du syndicat des Commissions ouvrières à Atocha qui fut frappé d’un attentat de l’extrême droite en 1977.

Sur les coups des 20 heures, le local d’Ahora Madrid à la rue Cuesta de Moyano s’est rempli de militants, qui, aux cris de «Oui, on peut», rêvaient de mettre fin au règne de 24 ans du Parti populaire (PP) à Madrid. Au final, la liste, emmenée par Manuela Carmena Castrillo, arrivera en deuxième position,...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !