Une Suisse pas très «gay friendly»

manifestation• Le 13 juin, la traditionnelle Gay Pride se tiendra pour la deuxième fois en Valais, près de 15 ans après une première édition qui avait secoué le canton en 2001. Aujourd'hui, où en sont les luttes LGBT en Suisse? La Pride fait-elle encore sens ou est-elle devenue une simple grosse fête?

En 2014, la Pride a réuni 10’000 personnes dans les rues de Zurich. ©Pixxpower.ch
La Gay Pride, une bande d’excités semi-dénudés, déguisés et bariolés, qui défile sur des rythmes électroniques une fois par année, provoquant les délires d’ultra-réactionnaires un peu partout en Suisse? Pas tout à fait. Tout d’abord, on ne dit plus «Gay Pride» mais «Pride», corrige Sébastien Nendaz, porte-parole de la manifestation, ceci pour afficher la diversité...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page