Le David grec défie le Goliath de l’UE

Grèce • Face au chantage de l’Union européenne qui exige encore plus de sacrifices de la Grèce en échange d’un plan d’aide de 7,2 milliards, le gouvernement d’Alexis Tsipras en appelle avec raison au peuple pour l’appuyer dans son choix d’une sortie de l’austérité.

La coupe est pleine pour la Grèce qui refuse de mettre un genou à terre une nouvelle fois. «L’Eurogroupe a lancé un ultimatum à la démocratie grecque et à son peuple. Un ultimatum contraire aux principes fondamentaux et aux valeurs de l’Europe. Face à ce chantage qui exige que nous acceptions une sévère et offensante...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !