La Fondation Gianadda replace Matisse dans le contexte des mouvements artistiques de son temps

Peinture • L’exposition de Martigny, à la fois belle et intelligente, offre un florilège de l’art français entre 1890 et 1955.

On pourra suivre l'évolution de l'artiste tout au long de son siècle.
L’exposition pourra, au début, décontenancer un peu le visiteur. En effet, la moitié des œuvres présentées se réfère à d’autres artistes que celui qui est mis en valeur. Mais quel florilège, on le verra par les noms qui vont suivre ! La production d’Henri Matisse lui-même ne comprend que peu d’œuvres de tout premier plan...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !