Céline Misiego: “Dans ce journal, je retrouve un traitement médiatique non normé qui fait cruellement défaut dans l’information de masse”

Céline Misiego, candidate du POP aux Chambres fédérales, explique pourquoi elle soutient Gauchebdo

En tant que membre du comité de Gauchebdo depuis 5 ans, j’ai vécu énormément de moments avec cette équipe. Cette équipe il faut en parler, car c’est eux qui font ce journal. Durant ces 5 ans j’ai eu la chance de côtoyer des militants à l’engagement exceptionnel. Que ce soit par leur temps, leur argent, leur plume ou leur expérience, ils ont contribué à maintenir la qualité de ces parutions, qui vous arrivent envers et contre tout, chaque semaine dans vos boîtes, qu’elles soient à lettre ou mail. La plupart de ces personnes sont toujours là, n’ont rien lâché et continuent de s’engager pour le futur de ce journal. C’est pourquoi ils méritent tout mon soutien et pourquoi vous devez vous abonner à ce journal dont les qualités sont saluées semaine après semaine. Les qualités de Gauchebdo c’est sa diversité de sujets, c’est aussi son traitement différent de ces sujets, c’est encore son ancrage local, comme son internationalisme, c’est surtout son féminisme. En tant que candidate aux élections nationales j’ai apprécié que Gauchebdo ne parle pas de mon sourire mais de ce que j’avais à dire. J’ai apprécié qu’il ne cite pas uniquement les hommes sur ma liste et enfin j’ai apprécié que Gauchebdo ne me demande pas comment je fais pour concilier ma vie familiale avec ma vie professionnelle. Dans ce journal, je retrouve un traitement médiatique non normé qui fait cruellement défaut dans l’information de masse. Nous avons besoin de journaux comme Gauchebdo, il faut les lire et les soutenir.