Gauchebdo doit adapter ses tarifs d’abos

Suite au sondage réalisé auprès des lecteurs au printemps, Gauchebdo décide d'adapter le tarif de ses abonnements.

Si la presse «main-stream» fait face à de grandes difficultés (voir Il faut le dire), la presse alternative et d’opinion n’échappe malheureusement pas à la tourmente. Au printemps 2017, nous réalisions ainsi un sondage auprès de nos lecteurs afin de réfléchir aux différentes possibilités qui permettraient à notre publication d’envisager un avenir plus serein. En plus de différentes mesures prises au sein de la rédaction, telles que le renforcement de la part de bénévolat et du travail de recherche de publicité, nous devions en effet envisager soit une réduction du rythme de nos parutions, soit une augmentation du prix des abonnements.

En tenant compte de la situation financière du journal, au vu des réponses obtenues dans le sondage, et afin de ne pas apporter de changement trop radical à notre publication, nous avons finalement opté pour une augmentation légère du prix des abonnements, qui prendra effet dès ce premier septembre. Une contribution de 10 à 15 francs supplémentaires suivant le type d’abonnement sera ainsi demandée à nos abonnés, montants que nous avons estimés raisonnables.

Tournant pratiquement sans revenus publicitaires, Gauchebdo compte avant tout sur le soutien de ses lecteurs. Si vous pensez que notre journal a toute sa place dans un paysage médiatique en voie d’uniformisation, nous vous remercions d’ores et déjà de votre fidélité.

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page