«L’affaire Arni» ou le monde à l’envers

Neuchâtel• La démission d’Olivier Arni de la Société de navigation des lacs de Neuchâtel et Morat (LNM) est révélatrice de plusieurs dysfonctionnements et contradictions du système institutionnel.

Samedi 30 septembre 2017, le conseiller communal socialiste de la Ville de Neuchâtel, Olivier Arni, annonçait qu’il démissionnait de son poste avec effet au 31 décembre 2017. Cette déclaration constitue l’épilogue d’une «affaire» qui a éclaté au début de cet été. Pour mémoire, Olivier Arni, président du conseil d’administration de la Société de navigation des...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page