Le service public privatisé avec le soutien des socialistes

Neuchâtel • Le transfert d’une tâche effectuée par le CEFNA, instance parapublique, à l’Ecole-club Migros, suscite l’incompréhension à Neuchâtel.

Une des dernières trouvailles du Conseil d’Etat, qui a déjà annoncé des économies en série, ne semble pas poser problème à ses trois ministres socialistes, pourtant directement concernés: Monika Maire-Hefti, responsable du Centre de formation neuchâtelois pour adultes (CEFNA), Jean-Nathanaël Karakash, responsable du Centre interrégional de formation des Montagnes neuchâteloises (CIFOM), et Laurent Kurth, ministre...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !