Carton plein pour le groupe Verts et CS-POP

Jura • Lors de la dernière session du Parlement, quatre motions et deux postulats présentés par le groupe Verts et CS-POP ont été acceptés.

Il n’est pas si rare qu’une intervention du groupe Verts et CS-POP soit acceptée par la majorité des députés, mais six sur six, c’est certainement une première. Gauchebdo a déjà évoqué dans son édition de la semaine dernière la motion interne demandant que le Parlement exerce son droit d’initiative cantonal en matière fédérale pour l’interdiction du Roundup et des produits contenant du glyphosate. C’est sur le score net de 38 voix contre 15 que la proposition d’Erica Hennequin (Les Verts) a été acceptée.

Pierluigi Fedele (CS-POP) a quant à lui défendu avec succès une motion demandant la création d’un «observatoire cantonal de la révolution numérique». Cette proposition découle du constat que les décisions pour encourager l’essor des technologies numériques sont trop souvent présentées comme techniques ou neutres, alors qu’elles peuvent être profondément politiques. Le canton doit donc se donner un outil de réflexion accompagnant le développement économique dans le secteur numérique. La motion a été acceptée par 44 voix contre 6 (UDC).

Toujours en lien avec les nouvelles technologies, le Parlement a accepté deux postulats du groupe présentés aussi par Pierluigi Fedele. L’un demande au Gouvernement «d’étudier la faisabilité de l’installation d’une chaîne de production ultraconnectée, à l’image de celle installée à Neuchâtel, dans une structure de formation professionnelle du canton». L’autre demande que les services de l’Etat se dotent de matériel informatique et de téléphonie mobile répondant aux critères Fairtrade prévoyant des conditions de production humainement dignes, et/ou qu’il incite le personnel de l’Etat à y avoir recours dans son usage privé.

Dépistage du cancer du sein
Rémy Meury (CS-POP) a lui aussi obtenu un succès avec un score encore plus net pour sa motion: 47 oui – 8 non (PLR). Il s’agissait de maintenir la gratuité du dépistage du cancer du sein que le Gouvernement voulait supprimer, pour consacrer le montant correspondant (environ 70.000 francs) à la mise sur pied d’un nouveau programme de dépistage du cancer du côlon en collaboration avec Neuchâtel. Pour le ministre de la Santé, Jacques Gerber (PLR), il était inéquitable de maintenir la gratuité d’un côté, alors que le dépistage du cancer du côlon serait payant. Mais pour Rémy Meury, il était inacceptable, pour financer un autre dépistage, de mettre fin au programme de dépistage gratuit du cancer le plus fréquent et le plus mortel pour les femmes, alors que les cancers du sein sont plus nombreux chez les femmes que les cancers du côlon pour les deux sexes.

Mise au concours des lignes de bus
La motion la plus combattue a été celle de Pierluigi Fedele concernant la mise au concours des lignes de bus actuellement assurées par Car postal et les Chemins de fer du Jura. Partageant le souci des syndicats des transports, qui ont organisé une petite manifestation pour accueillir les députés, il craignait que le critère du prix n’entraîne une péjoration des conditions de travail et une baisse de la qualité des prestations. Il demandait donc au Gouvernement «de prévoir dans les conditions d’adjudication, l’obligation pour l’entreprise retenue de négocier et signer une convention collective de travail avec les partenaires sociaux de la branche. Cette convention devra au minimum respecter les usages de la branche dans la région».

Le Gouvernement combattait cette motion, qu’il estimait déjà réalisée, car selon lui, les bases légales sont garantes de conditions de travail respectables. La motion a finalement recueilli 27 voix, contre 23 et 6 abstentions. Elle a été soutenue par le PS et le PCSI et combattue par le PDC et le PLR, tandis que l’UDC était partagée.
Parmi les autres décisions du jour, signalons enfin la résolution interpartis appelant les Jurassiens à refuser «No Billag» (45 oui, 5 non).

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page