Des coupes qui affectent les enfants

Neuchâtel • Un éducateur de la fondation Jeanne-Antide, qui accueille en placement des enfants qui rencontrent des difficultés dans leurs familles, dénonce les effets des coupes budgétaires cantonales.

Il y a quelques semaines, un éducateur du foyer Jeanne-Antide, de La Chaux-de-Fonds, qui accueille en placement et sur décision judiciaire des enfants de 0 à 6 ans provenant de familles en difficulté, a adressé un courrier à diverses organisations et journaux pour déplorer les coupes budgétaires touchant l’institution et leurs conséquences pour les enfants....
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !