Les cheminots en grève, fer de lance de la contestation sociale

France • Mobilisés deux jours sur cinq durant trois mois, les cheminots en lutte contre la réforme ferroviaire qui promet de mettre fin à leur statut et à celui de l’entreprise publique historique se battent dans l’unité (par Marion d’Allard, paru dans L’Humanité).

C’est la lutte emblématique de ce printemps social. Celle des cheminots contre le «nouveau pacte ferroviaire» porté par Edouard Philippe et adopté cette semaine par l’Assemblée nationale, qui entend finaliser la libéralisation du rail. Une réforme «dogmatique» pour les syndicats de cheminots qui, unanimement, dénoncent le passage en force. Le projet gouvernemental repose sur trois...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !