Des dirigeants européens vingt mille lieues sous la honte

UE • Le coup porté contre le navire de SOS Méditerranée et les 629 exilés africains à son bord par le ministre de l’Intérieur italien d’extrême droite révèle la dérive des Etats membres de l’Union européenne. (Par Emilien Urbach, paru dans L'Humanité)

L’Aquarius a dû errer dans les eaux de la Méditerranée durant plusieurs jours avant de pouvoir accoster en Espagne. Des migrants ont menacé de sauter à l’eau, de crainte d’être renvoyées en Libye. DR
Si un bateau avait la France pour rive la plus proche, il pourrait accoster», a assuré Emmanuel Macron mardi lors du Conseil des ministres, sortant enfin d’un silence coupable vis-à-vis de la décision inique du vice-président du Conseil italien, Matteo Salvini, qui a interdit lundi au navire de SOS Méditerranée, l’Aquarius, avec à son bord...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !