Faut-il soutenir les actuels mouvements d’indépendance?

La chronique de Jean-Marie Meilland • La question nationale, à travers les indépendances catalane et écossaise, donne lieu ces derniers temps à des débats animés.

La question nationale, à travers les indépendances catalane et écossaise, donne lieu ces derniers temps à des débats animés. Les divergences touchent aussi la gauche radicale, puisqu’en Catalogne Izquierda Unida ne soutient pas l’indépendance pour laquelle milite la CUP (Candidatura d’Unitat Popular), comme en Ecosse le Parti communiste de Grande-Bretagne se bat pour un maintien...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !