Le débat agricole doit continuer

Suisse • Avec son double rejet, le peuple a balayé deux textes qui voulaient modifier notre rapport à l’alimentation et à la manière dont elle est produite.

C’est avec regret, mais aussi avec inquiétude, qu’il faut lire les résultats obtenus, avec une très faible participation de 37% de votants. Après un premier sondage très positif, qui démontrait qu’une large partie des citoyennes et citoyens était sensible aux arguments des initiants, les milieux économiques ont utilisé l’argument de l’augmentation présumée des coûts pour...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !