Sot-sot-sot-solidarité…

La chronique Renart • Invité à trinquer en prévision des fêtes, votre goupil s’est vu proposer par des animaux voisins de coder son immeuble.

Invité à trinquer en prévision des fêtes, votre goupil s’est vu proposer par des animaux voisins de coder son immeuble. Les arguments fleuraient le bon sens urbain: ces saligauds d’ailleurs qui viennent attendre leur bus assis sur nos escaliers, tandis que leurs potes junkies se piquent dans nos caves… Sans parler du petit Alexandre qui...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !