Apprendre pour la vie, non pour le profit

Analyse • En Suisse, le système de formation notamment pour les apprentis.e.s reste soumis à la rentabilité économique. L’analyse de Jeunes POP Neuchâtel. (Pour les Jeunes POP Neuchâtel Khayam Benbrahim et Mathias Bobillier)

L’éducation en Suisse peut être influencée de différentes façons par l’économie. Des entreprises privées sont susceptibles de financer les enseignements et les recherches faites à l’Université. En 2012, la presse révélait que l’UBS s’était assurée une place importante à l’Institut des sciences économiques de l’université de Zurich, en investissant 150 millions dans 5 chaires d’enseignement...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !