Le Festival de la Cité se redéploie

Festival • Covid-19 oblige, la manifestation lausannoise s’est réinventée sous le titre «Aux Confins de la cité». Zoom sur deux spectacles décapants et impertinents pour petits et grands.

Face à la désespérance et aux mesures prises notamment par le gouvernement polonais profitant de la crise sanitaire actuelle pour remettre en question les droits des femmes, la performance de rue «Relay» s’inspire de manifestations pour la défense de ces droits humains vitaux de par le monde, les «Czarny Protest» («Black Protest»). Un immense drapeau noir est mis en mouvement au ralenti et passe en relais de protestataire à protestataire, de performeuse à performeur. Le 11 juillet de 15h à 18h à la Place de la Riponne. Concept et chorégraphie: Ula Sickle. Festival "Aux Confins de la Cité."
Il était une fois. Il était mille fois. Grâce à un théâtre d’objets sonores, une redistribution inventive des voix et du récit, on peut refigurer un conte de Grimm sur un mode décalé et disruptif. Les contes sont souvent traversés d’archétypes sexistes. Style: éloge final du mariage obligatoire, de l’asservissement conjugal et domestique volontaire pour...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !