Appel à l’union de la gauche combative à Lausanne

Vaud • Le POP lausannois réuni en assemblée générale a lancé le 18 juin dernier un appel au rassemblement à la gauche de la gauche au conseil communal. (Par Paris Kyritsis)

A moins d’un an des élections communales prévues en mars 2021, le POP lausannois réuni en assemblée générale a lancé le 18 juin dernier un appel au rassemblement à la gauche de la gauche au conseil communal. Dans un communiqué, il invite tous les partenaires intéressés à reproduire l’expérience de liste commune au conseil communal comme le dit la conseillère communale Laura Manzoni: «Nous avons exprimé un désir très fort de partir en campagne avec les forces de la gauche radicale et nous espérons que notre appel à faire liste commune sera entendu».

Sa collègue Céline Misiego ajoute: «Nous souhaitons fortement que notre groupe fasse entendre la voix des femmes au sein de l’hémicycle, pour une société plus juste, plus équitable et plus démocratique. C’est ensemble que nous y arriverons». Son intervention fait référence à l’appel commun lancé en juin par une majorité de femmes du conseil communal lausannois demandant davantage de respect et un temps de parole plus équitable dans les parlements.

Pour Johan Pain, conseiller communal depuis plus de dix ans, la présence de la gauche populaire est essentielle dans les communes: «Le POP a toujours été un parti qui a su rester au contact de la population, c’est pourquoi notre engagement est simplement populaire. La politique à Lausanne ne doit pas être réservée aux diplômés et aux universitaires, mais être accessible à toutes et tous».

Les militants et militantes du POP Lausanne ont également réitéré leur désir de voir l’un ou l’une des leurs à la Municipalité. Le sortant David Payot tire un bilan positif de sa présence dans l’exécutif lausannois et a annoncé se mettre à disposition du parti. Le POP lausannois se réunira en septembre pour déterminer les candidatures finales. n