Uber mangera-t-il les droits sociaux?

Neuchâtel • Le 12 mai dernier, la multinationale Uber Eats annonçait le déploiement de son activité sur sol neuchâtelois. Aussitôt, des livreurs ont arpenté les rues de la capitale cantonale.

Rappelons que le modèle économique d’Uber et Uber Eats constitue une source de précarisation sans précédent de la société et un cheval de Troie de l’ultralibéralisme. Ses pratiques ont été dénoncées au niveau européen et en Suisse. La Suva (principal assureur-accidents de Suisse, ndlr) (1) a ainsi rendu une décision confirmant le statut de salariés...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !