Être indigène au Chiapas

Mexique • Au Chiapas, 27 ans après le soulèvement zapatiste, les indigènes sont toujours condamnés à la pauvreté. Entretien avec Julio Arce, co-animateur de l’ONG Madre Tierra Mexico.

«Indigènes, nous sommes la population majoritaire du Chiapas. Celle qui souffre de la plus grande violence», affirme Julio Arce. (DR)
Les plus âgés d’entre nous se souviennent de l’espoir suscité par l’insurrection Zapatiste de 1994. Elle a permis la récupération de nombreux territoires par les peuples originaires que sont les Mayas et les Aztèques. Des territoires accaparés jusque-là par des grands propriétaires terriens. Le légendaire sous-commandant Marcos et ses troupes avaient alors mis en évidence...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !