Mythes de la deuxième Guerre mondiale

Livres • Deux ouvrages, l’un collectif, «Les Mythes de la Seconde Guerre mondiale», l’autre individuel, «Français, on ne vous a rien caché», s’efforcent de dissiper des fake news avant la lettre. Sur des événements et périodes dramatiques, controversées.

Panorama de la bataille de Stalingrad en 1942. (RIA Novosti archive)
Les contributeurs du premier titre, coordonné par Jean Lopez et Olivier Wierviorka, reviennent sur ce qu’ils appellent des «idées reçues» concernant des événements: «La défaite (française) de 1940 était inéluctable», «Les Allemands n’ont pas pris Moscou à cause de l’hiver», «Le Japon a capitulé à cause d’Hiroshima». Ou des jugements d’ensemble – «La Suisse, un...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !