Lettre ouverte à Pierre Maudet

La chronique féministe • Il y eut une époque où je vous estimais. J’étais fascinée par votre intelligence et je trouvais que vous résolviez bien certains dossiers, comme l’opération «Papyrus», en 2015, qui a normalisé des centaines de sans-papiers à Genève.

Je suis soulagée que vous n’ayez pas été élu au Conseil d’État, dimanche 28 mars, et contente du succès de la Verte Fabienne Fischer. Mais tout le monde s’accorde à dire que, sans parti, vous avez fait une campagne impressionnante. Naturellement, vous aviez du temps, puisque vous n’aviez plus de responsabilité politique. Vous avez tenu...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !