Le futur d’Avenir syndical ombragé

Genève • La création du nouveau syndicat Avenir syndical empoisonne la vie de la CGAS, qui a pris position sur le sujet cette semaine.

Depuis un an, un fantôme hante les syndicats genevois. En 2020, était créé Avenir Syndical, qui, à force de mobilisations notamment dans le secteur public et hospitalier ou auprès de Swissport, a engrangé un nombre conséquent de membres. Là où le bât blesse pour la Communauté genevoise d’action syndicale (CGAS), c’est que cette montée en...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !