«Travailleuses volontaires» sous le Reich

Livre • Camille Fauroux, historienne des femmes issues des classes populaires au XXe siècle, explore les parcours de vie de certaines des 80’000 ouvrières françaises pour le Reich. L’ouvrage rend justice à une histoire oubliée du dernier conflit mondial.

Camille Fauroux défriche un sujet touchant à la mémoire collective et intime ainsi qu’à l’histoire passée sous silence d’ouvrières. (Fotostudio Neukölln (Berlin)
Condamnées au silence et à la honte, ces travailleuses revivent dans la complexité de leurs motivations et actions. Pour exister au-delà des clichés stigmatisants. Avec Produire la guerre, produire le genre. Des Françaises au travail dans l’Allemagne nationale-socialiste (1940-1945), la Française Camille Fauroux signe une belle étude pionnière au fil d’une histoire envisagée par le...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !