Une amitié entre exclus de l’Amérique

Cinéma • Pour son septième film, la cinéaste Kelly Reichardt confirme une œuvre politique et intimiste interrogeant les exclus du capitalisme s’essayant à survivre dans une nation exsangue en mal de mythes fondateurs et de récits collectifs.

Auscultant des histoires minuscules, First Cow pose une atmosphère de conte avec la nature et l’amitié en son centre. (Allyson Riggs)
Humanistes et empathiques pour ses personnages à la dérive, ses sept longs-métrages réalisés en vingt-six ans le sont. A l’image d’Old Joy sur deux amis partis camper le temps d’un week-end, opposant vie adulte et insouciance enfantine. La dernière piste, où une caravane de trois familles s’égare en 1845 au cœur d’un désert pierreux aiguisant...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !