Relocalisation urgente

Asile • De retour d’une mission de parlementaires à Lesbos, le conseiller national (PS) Pierre André Fridez plaide pour une relocalisation européenne des réfugié.es et pour un mécanisme de solidarité efficace entre les pays européens. Interview.

Le but est d’atténuer la pression migratoire exercée sur les Etats en première ligne par une relocalisation des réfugié.es. (Tom Patteson)
En mai, après six mois d’attente pour obtenir l’autorisation de la Grèce, le conseiller national (PS) Pierre André Fridez a pu conduire une mission à Lesbos à la tête d’une commission ad hoc de parlementaires du Conseil de l’Europe, chargée d’évaluer la situation après l’incendie du camp de Moria à Lesbos. Après des rencontres avec...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !