Duras intime

THEATRE • Dans «La Vie matérielle», Marguerite Duras se livre sur ce qui est indissolublement lié, son dernier amour, l’écriture, le théâtre, la sexualité, la mère.

Catherine Artigala dans "La Vie matérielle", la somme des entretiens menés par Jérôme Bonjour à l'automne 1986, où elle réaffirme sa posture féministe.
Le metteur en scène William Mesguich signe une mise en scène sobre à partir d’extraits de La Vie matérielle. Etrange publication hybride qui navigue entre précis d’écriture, atelier de l’écrivain, fiction, journal, fragment, conversation et aveu Par stations successives, du fauteuil à la table de travail, une bouteille toujours en évidence, tour à tour résignée,...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !