Edouard Morerod a magnifié l’Andalousie et le Maroc

Beaux-arts • Une riche exposition des œuvres de l’artiste peintre vaudois se tient actuellement à Ropraz.

«Flamenco, école de danse», Séville, tableau montrant l’hispanophilie d’Edouard Morérod. (PJt)
Le peintre Edouard Morerod (1879-1919) reste injustement méconnu. Même dans son canton de Vaud, il a été un peu oublié. Deux expositions précédentes, à Pully puis dans sa ville natale d’Aigle, ont contribué à raviver l’intérêt pour cet artiste. Mais c’est sans doute la grande exposition actuelle, dans les locaux lumineux de la Fondation de...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !