Se souvenir de Maurice Audin

Histoire • Le jeune et brillant mathématicien fut torturé et assassiné par les parachutistes à Alger en 1957.

Portrait de Maurice Audin peint sur le mur, rue du 19 mai 1956 à Alger. (Saber68)
Le mardi 11 juin 1957, à l’âge de vingt-cinq ans, Maurice Audin est emmené par les paras et torturé, puis «liquidé». Son corps n’a jamais été retrouvé. Il est l’un des 3000 «disparus» pendant la bataille d’Alger. Mais si l’on a beaucoup parlé de lui et pas des autres, c’est qu’il était un Français et...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !