Les livreurs de repas bientôt sur la bonne piste?

Il faut le dire • Dans un secteur, qui tient bien souvent de la jungle, l'autorité de régulation estime que les services coursiers font partie du marché postal, indépendamment du contenu de la livraison.

Cette semaine, la commission fédérale de la poste (PostCom), saisie par le syndicat Syndicom, a rendu une décision importante en ce qui concerne la livraison de repas. Dans un secteur, qui tient bien souvent de la jungle, cette autorité de régulation estime que les services coursiers font partie du marché postal, indépendamment du contenu de...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !