L’UE voulait saluer une putschiste

Bolivie • Le Parlement européen décerne chaque année son Prix Sakharov «pour les droits humains et la liberté d’expression». Parmi les nominés de cette année figurait la putschiste bolivienne Jeanine Añez. (Par Paris Kyritsis)

Jeanine Añez, présidente usurpatrice de Bolivie en 2019. Noticias Al Dia)
Dirigeante non élue de la Bolivie entre novembre 2019 et novembre 2020, Jeanine Añez a accédé à ce poste suite à un coup d’Etat contre le président socialiste Evo Morales. Coup d’Etat orchestré, comme il a été prouvé, par les classes aisées du pays, leurs relais de droite et d’extrême-droite, avec le plein soutien des...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !