La Corée du Nord à visages humains

Livre • Dans le «Royaume Ermite», le photoreporter français Stéphan Gladieu a réalisé des portraits en pied proches du travail de studio et de la peinture d’histoire. A l’ère du primat absolu du collectif.

Un tableau plasticien en forme de scène de rue à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord. (Stéfan Gladieu)
Stéphan Gladieu a débuté sa carrière en 1989 en couvrant les conflits et les questions sociales à travers l’Europe, l’Asie centrale et le Proche-Orient. Ce reporter a renouvelé son approche photographique en recourant au portrait pour témoigner de la condition humaine dans le monde, de l’Asie à l’Afrique. En témoignent sa série Homo Detritus (2021)...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !