Etonnante fierté policière

Il faut le dire • En février déjà, le Collectif de soutien aux sans-papiers de Genève s’insurgeait contre ce qu’il qualifiait de «scandaleuse traque», après plus d’un mois de contrôles d’identité «systématiques» et d’arrestations de personnes sans statut légal.

Lundi dernier, la police nationale (PN) française se vantait d’une «opération conjointe de la Brigade opérationnelle mixte», une coopération avec la police genevoise (PG), sous le mot dièse #PoliceSécuritéQuotidien. Celle-ci, qui consistait à mener des contrôles dans le Tramway et sur la «Voie Verte» qui relient Genève à Annemasse, en France, a obtenu un bilan...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !