Une taxe Netflix pour aider le cinéma suisse

Suisse • Les services de streaming et les diffuseurs étrangers devront affecter 4% de leurs recettes brutes réalisées en Suisse à la création cinématographique suisse indépendante. (Par Forlan Badel, Paru dans L’Encre rouge, adapté par la rédaction)

Le cinéma suisse pourrait profiter d’une taxe Netflix. (DR)
En septembre de cette année, le Conseil National a validé un projet de «Taxe Netflix». Celle-ci prévoit l’obligation pour les services de streaming (type Netflix, Disney+ ou encore Amazon Prime Video), ainsi que les diffuseurs télévisuels étrangers (TF1 ou M6 par exemple) de consacrer 4% de leur chiffre d’affaires réalisé en Suisse au secteur du...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !