Essais politiques, intimes et poétiques

Littérature • Les réflexions sur la liberté, la famille et le genre, l’identité, le corps et les violences font le miel des écrits kaléidoscopiques, fragmentaires et queer de l’Américaine Maggie Nelson.

Maggie Nelson s’affranchit du carcan des genres littéraires et réflexifs établis. (LDD)
Née en 1973 à San Franciso, Maggie Nelson est une romancière, poète, essayiste et critique d’art. Son écriture se dérobe aux genres littéraires établis et mêle histoire intime et théorie critique. Les réflexions sur la famille, le genre, l’identité, le corps, la philosophie et les violences traversent chacun de ses ouvrages. Avec bonheur, l’écrivaine parvient...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !