Multiples cas de «réincarnations mystérieuses» en Chine

Opinion • Les campagnes médiatiques autour de pseudo-disparitions de personnalités chinoises révèlent l’incompétence des journalistes suisses et occidentaux. (Par Paris Kyritsis)

Les médias suisses et français, alimentés par l’Agence France-Presse notamment, ont propagé, autour du 20 novembre dernier, l’information selon laquelle la joueuse de tennis Peng Shuai était portée disparue depuis qu’elle avait publié sur les réseaux sociaux un texte qui accusait de viol une personnalité politique chinoise importante. Il n’aura pas fallu deux jours après...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !