Big Brother sous éthique?

Globalisation • Les Etats membres de l’Unesco ont adopté une première norme mondiale sur l’éthique de l’intelligence artificielle. Un texte incitatif et non contraignant.

L’Unesco n’hésite pas à en parler comme d’un accord historique. Lancé en 2018 par l’agence spécialisée onusiennne, un programme fixant un cadre éthique pour l’utilisation de l’intelligence artificielle vient d’être adopté par 193 Etats à Paris. «Il s’agit du premier cadre normatif mondial, tout en donnant aux Etats la responsabilité de le mettre en œuvre...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !